1956 - 1965 - Exile dans la Mère Patrie

05 Dec 1956

  • Hagop et son épouse sont expulsés d’Egypte, ils ont 48 heures pour faire leur bagage et partir d'Egypte.  Ils ne sont autorisés
  • qu’à emporter une valise.
  • Hagop confie son épée et ses armes à un ami qui les enterre dans son jardin.
  • Arrivé à Paris, Hagop doit trouver un travail pour survivre. Il est employé dans la compagnie de Porto Sandeman comme superviseur.
  • Hagop fait parti de l’équipe fondatrice de l’association de l’Epée d’Arménie.

1959

  • Hagop allume la flamme du soldat inconnu à l’Arc de Triomphe
  • Il est élevé au grade d’officier de la légion d'honneur
  • Au 30 de la rue Lucien Sempaix dans le 10ème arrondissement de Paris, il vit dans une chambre dont le toit mansardé est trop bas pour sa stature.

12 Fev 1965

  • Il s'éteint le 12 février 1965, et est enterré dans le cimetière de Pantin par le Père Jean Adamian, cure arménien de la paroisse Ste Croix.
Ce site a été conçu et réalisé par Sebastia Limited